Accueil > Espace Parents > Éducation > Les maths en CM2 : l'essentielle préparation à la sixième

Les maths en CM2 : l'essentielle préparation à la sixième

La dernière année d'école primaire représente une étape importante dans l'éducation scolaire d'un enfant, car c'est la dernière marche avant le collège et la plongée dans l'adolescence. Ce passage s'accompagne de nouvelles notions dans différentes disciplines, notamment en mathématiques, avec une difficulté qui va s'accroître d'un coup. Afin de faire face à ce changement drastique, l'élève doit assimiler le programme de math de CM2 et consolider ses acquis.

Tous les écoliers ne sont pas forcément friands de mathématiques, et certains peinent déjà en CM2 à l'heure de résoudre des problèmes, d'effectuer des divisions ou des fractions, ou de comprendre les notions basiques de géométrie développées en cette dernière année de primaire. Pour accompagner un enfant vers la sixième, qui marquera son entrée chez les plus grands avec un programme scolaire plus chargé et plus complexe notamment en maths, il existe des solutions pédagogiques novatrices, à découvrir sans tarder.

Le programme de maths de CM2 : une préparation à la 6e

Le CM2 est une année charnière dans la scolarité d'un enfant, au cours de laquelle il va devoir consolider ses acquis et assimiler de nouvelles notions, en vue de son passage l'année suivante dans la cour des grands. Que ce soit en français, en mathématiques, en histoire/géographie ou dans les autres matières principales, le programme éducatif est chargé et il faut veiller à ce que les élèves ne décrochent pas.

Pour réussir en Maths CM2, un écolier devra aborder des notions de base qu'il a déjà vu auparavant, comme les additions ou les soustractions, il devra être capable de résoudre des divisions simples mais aussi des fractions avec un seul dénominateur, et bien sûr connaître ses tables de multiplication sur le bout des doigts. En développant sa logique, le professeur guidera les élèves dans la résolution de problèmes d'algèbre plus complexes, en préparation aux cours de mathématiques du collège.

En CM2, le programme de maths traitera également de géométrie, avec l'apprentissage de l'utilisation des outils de tracé comme les compas ou les équerres, le calcul des volumes ou des surfaces, qui va de pair avec la bonne connaissance des diverses unités de mesures. Les élèves qui sortent du CM2 avec ces acquis seront prêts à affronter la sixième et ses nouveaux challenges avec les bonnes armes, mais certains écoliers rencontrent en cette dernière année d'école primaire des blocages et des difficultés qu'il faut comprendre pour les surmonter.

maths en primaire

Des blocages fréquents lors de l'entrée au collège

Lorsqu'un élève passe du CM2 à la sixième, il arrive qu'un blocage se crée au niveau des maths. Si les notions évoquées durant ces deux années ne sont pas si différentes, c'est bien souvent la manière de les aborder qui peut déclencher un souci vis-à-vis des mathématiques. En primaire, on est plus dans la consolidation des acquis et dans la découverte de certaines notions que dans le développement d'une pensée mathématique telle qu'elle est attendue au collège. Le cap est parfois rude, pour des écoliers qui pensent qu'un apprentissage par cœur leur suffira.

À la sortie du CM2, les professeurs de 6e rencontrent plusieurs types d'élèves en difficulté : ceux qui bloquent totalement en ne parvenant pas à saisir la logique qu'on tente de leur transmettre, ceux qui suivent un raisonnement enfantin souvent fait de non-sens, et les élèves qui vont simplement appliquer ce qu'ils apprennent, sans essayer d'en comprendre l'objectif. Pourtant, le principal but de l'enseignement des mathématiques dès le collège est d'en faire un principe utilisable au quotidien, durant la vie entière.

En somme, ce qu'il manque aux élèves qui entrent en 6e, dans leur perception des maths, c'est le sens de cette matière. Les néo-collégiens savent additionner, soustraire ou diviser, ils sont capables de poser une fraction et de la résoudre, ou de tracer des figures demandées mais seulement dans un cadre précis, souvent éloigné d'une application réelle. Dès qu'on leur demande de justifier un calcul ou d'expliquer leur raisonnement, ils bloquent.

Il faut comprendre que la peur des maths, comme matière, est bien réelle et que seule une base solide comme doit l'offrir l'enseignement de l'année de CM2 permet d'affronter le passage à la sixième. Pour faire passer les notions essentielles et ainsi anticiper les problèmes, il existe plusieurs solutions qui peuvent être appliquées par les enseignants et par les parents.

maths en primaire

Comment rendre les maths ludiques en CM2 ?

Afin de lutter contre le côté abstrait des mathématiques, il peut être intéressant de proposer une approche concrète de l'apprentissage. Cela peut passer par l'utilisation d'objets pour compter, comme le font depuis des lustres les élèves asiatiques avec leurs bouliers, qui rendent palpables les notions abordées et permettent de matérialiser un problème ou une opération de calcul ; mais aussi par l'usage de supports pédagogiques rigolos pour séduire les plus jeunes.

Pour donner un côté fun aux mathématiques, on trouve notamment des fiches de jeux qui reprennent les principaux éléments à maîtriser durant le programme de CM2, à travers des jeux de plateaux ou des jeux de cartes, qui permettront à l'enfant de développer sa logique tout en assimilant les notions essentielles à un passage en 6e, dans la joie et la bonne humeur.

Plus original encore, les Escape Games mathématiques qui transforment l'apprentissage des maths en véritable jeu. Les participants à ces jeux d'évasion devront accomplir différentes épreuves pour mener à bien leur mission, qui peut prendre la forme d'un sauvetage d'elfes en période de Noël (parfait pour jouer avant les vacances de décembre) ou résoudre un mystère d'Halloween pour travailler avant la Toussaint. Pour avancer, les joueurs devront résoudre des Sudoku, jouer à un équivalent du Mastermind ou décoder des séquences en faisant appel à leur logique et à leur habileté en calcul mental. Très prenants, les escape games pour écoliers et collégiens sont une manière plaisante de faire passer la logique mathématique à des élèves sans les accabler de notions trop abstraites.

Dans le même ordre d'idées, les parents ou les professeurs les plus créatifs pourront concevoir des activités comme un loto, ou un jeu dans lequel on avance en trouvant la bonne réponse à des fractions, ou même se lancer dans le récit d'histoires passionnantes qui feront appel à l'imagination des enfants et au cours desquelles ils devront résoudre des problèmes de math concrets pour aider les protagonistes à se tirer d'un mauvais pas ou à atteindre leur but.

Les mathématiques sont loin d'être ennuyeuses, quand on sait comment les aborder de manière ludique. Trouver les bonnes solutions pour les enseigner en CM2 est important, afin de fournir les clefs de la réussite à de futurs sixièmes, qui aborderont ainsi le collège avec davantage de confiance en eux.

A lire ailleurs