Accueil > Espace Parents > Loisirs > Peur de l'eau : aidez votre enfant à la surmonter

Peur de l'eau : aidez votre enfant à la surmonter

La peur de l'eau chez l'enfant peut être difficile à gérer et demande de la patience. Heureusement, il n'est pas tout seul face à ses craintes et peut compter sur ses parents pour l'aider à les surmonter.

Sans aller jusqu'à la phobie, le milieu aquatique inspire parfois stress et angoisse chez l'enfant. Diverses raisons peuvent être à l'origine de cette peur souvent irraisonnée et pour l'en libérer, l'enfant a, bien sûr, besoin du soutien de ses parents.

Aux origines de la peur de l'eau

La première chose à faire si l'on veut aider son enfant à surmonter sa crainte de l'eau est de lui en parler ouvertement et en douceur, afin d'en déterminer les origines. Généralement, la peur de l'eau, c'est surtout celle de l'inconnu. En effet, une grande majorité des enfants est angoissée face à l'immensité et à la profondeur de la mer ou même d'une piscine. C'est un nouvel environnement qui est perçu comme dangereux, surtout s'ils ne savent pas nager.

Un enfant peut également développer une véritable phobie de l'eau suite à une expérience traumatisante en relation avec cet élément : après avoir frôlé la noyade, parce qu'on l'a poussé dans l'eau, ou tout simplement après avoir vu un film particulièrement choquant. Même anodine ainsi, une mauvaise expérience peut suffire à déclencher un rejet psychologique chez l'enfant qui n'osera alors plus tremper un orteil dans l'eau.

Enfin, la peur de l'eau peut aussi être involontairement transmise par les parents. Les réflexes aquaphobes d'un adulte peuvent en effet être absorbés par son enfant, et ce par le simple jeu de l'imitation. Il les fera ainsi siens et souffrira autant que son père ou sa mère de la peur de l'eau.

Communication et patience

Aider l'enfant à se libérer de sa peur revient à discuter ouvertement de ce problème avec lui. Une fois la source de l'angoisse identifiée, faites preuve d'empathie et dirigez la discussion vers la meilleure solution pour faire face à ce qui l'effraie. Par exemple, si l'enfant a été traumatisé parce qu'il a été violemment poussé dans l'eau, surtout ne minimisez pas cet acte. Condamnez-le, montrez que vous comprenez sa réaction, puis relativisez son angoisse en le rassurant : avec vous, tout ira en douceur, d'ailleurs, vous serez toujours à côté de lui pour le protéger.

Ensuite, familiarisez-le avec la piscine, l'endroit le plus sécuritaire pour affronter ses peurs. Rassurez-le sur la présence du maître-nageur en plus de la vôtre, montrez-lui le petit bassin dans lequel il pourra s'ébattre sans avoir à s'immerger complètement, etc.

Quoi que vous fassiez par contre, il ne faut jamais réprimander un enfant s'il continue d'angoisser malgré vos efforts, car cela peut avoir l'effet inverse de celui recherché avec une peur qui va s'installer encore plus profondément. Dites-vous qu'affronter ses craintes demande du courage, aussi, accompagnez et encouragez toujours votre enfant avec patience et compréhension.

enfant à la plage

Familiarisation avec l'élément

Vous pouvez aussi aider votre enfant à apprivoiser l'eau au travers de jeux anodins comme s'asseoir au bord de la piscine avec les pieds dans l'eau ou bien, une fois qu'il a pris de l'assurance, s'immerger la tête et faire des bulles dans le petit bassin. Vous pouvez aussi inviter ses camarades, ses cousins, un frère ou une sœur à jouer dans la piscine pour qu'il puisse encore plus spontanément s'amuser avec l'eau.

N'hésitez également pas à dégainer les bouées, planches et autres brassards afin qu'il se sente en parfaite sécurité. Petite astuce, enfilez vous aussi les mêmes équipements que lui. Cela va non seulement renforcer son estime de soi, mais de surcroît, il s'identifiera également à vous et par mimétisme, il saura encore mieux vaincre sa peur.

Enfin, une fois l'enfant à l'aise avec l'eau, il est grand temps d'enfoncer le clou et de lui apprendre à nager. Inscrivez-le pour cela à des cours de natation, non sans avoir préalablement informé l'instructeur de son historique. Encadré par un professionnel et avec des camarades de piscine, il saura sans nul doute encore plus apprécier les plaisirs aquatiques.

A lire ailleurs