Accueil > Espace Parents > Éducation > Les avantages des écrans interactifs à l'école

Les avantages des écrans interactifs à l'école

Une tablette géante sur le mur, c'est non seulement plus attrayant qu'un tableau noir, mais aussi une bonne manière d'intégrer le numérique dans l'éducation d'une génération vouée à expérimenter le progrès technologique. Une meilleure visualisation, une interactivité davantage encouragée et une approche pédagogique plus variée : les écrans interactifs enrichissent l'apprentissage scolaire.

Le futur n'est plus aux bons vieux tableaux noirs depuis l'arrivée des écrans numériques interactifs : il faut croire que la nouvelle génération ne connaîtra pas le plaisir de sortir chercher une nouvelle boite de craies en plein milieu d'un cours. Plus optimisés que les vidéoprojecteurs ou les tableaux interactifs classiques, ces nouveaux écrans dotés d'un système d'exploitation (comme Android) offrent une grande facilité d'utilisation, mais aussi des avantages dans l'apprentissage scolaire.

Une ambiance plus motivée dans la classe

La plus grande qualité de l'écran numérique interactif, c'est qu'il rend les cours plus attrayants pour les petits et les grands. Habitués aux smartphones dès leur plus jeune âge, les jeunes prendront plaisir à utiliser cet outil innovant. Le traditionnel "va au tableau" ne sonne plus tant comme une punition, mais comme l'occasion d'utiliser une tablette géante.

De la même manière, les professeurs cultiveront leur plaisir de varier leur stratégie pédagogique, en s'aidant des nombreuses ressources offertes par un tableau qui a directement accès à Internet. Donner un cours devient plus facile : plus besoin d'apporter un ordinateur portable, ni un projecteur, puisque tout se réalise directement sur l'écran suspendu au mur, qui comporte déjà un processeur, une carte mémoire, une carte mère et une carte graphique. De plus, sa technologie intuitive et facile à appréhender permet d'adopter l'appareil sans formation préalable. À travers la barre d'outils, l'enseignant peut choisir d'écrire, surligner, éditer, déplacer, annoter ou visualiser, pour des notes claires et bien présentées.

Le cours ne se déroule plus seulement dans un sens. Tout le monde participe grâce à des logiciels collaboratifs, pensés pour favoriser l'interaction en classe. Les élèves peuvent très bien s'unir pour résoudre ensemble des exercices au "tableau", car l'appareil (possédant plusieurs points de contact) permet à deux personnes d'écrire en même temps. Pas même besoin de se passer le stylet : les doigts de la main suffisent pour annoter.

Une information sous plusieurs angles

Certains sont plus doués en sciences, d'autres en littérature. Léo comprend mieux en visualisant, Anna préfère entendre l'information. Chaque élève a besoin d'une approche personnelle pour comprendre certaines matières scolaires. Une mission qui devient plus aisée grâce à un support permettant de tester différentes techniques d'enseignement.

Ainsi, les enseignants auront l'occasion de réinventer leur matière. Télécharger des exercices attrayants, des jeux amusants, des illustrations plus précises que celles des vieux manuels. De quoi rendre l'apprentissage bien plus passionnant, mais surtout plus efficace. La possibilité de projeter des vidéos et des schémas 3D aide particulièrement à la visualisation de l'anatomie humaine ou d'une expérience de laboratoire, par exemple. En voyant mieux l'information, les élèvent l'assimilent plus facilement, ce qui garantit de meilleurs résultats en fin de trimestre.

Équilibrer deux formes d'intelligence

C'est inévitable, le monde change, les technologies numériques s'intègrent dans notre quotidien et dans notre culture. Être capable de les maitriser, mais également en comprendre le fonctionnement dès le plus jeune âge, ouvre les portes au progrès de l'avenir. Mais apprendre à s'autoréguler face aux écrans est également indispensable, pour ne pas en connaître les effets nocifs : perte de la concentration, surplus d'information, etc. Ici, l'école doit évoluer pour également devenir un lieu d'éducation aux nouvelles technologies.

Les chercheurs en psychologie cognitive affirment que l'outil numérique développe, en particulier chez les adolescents, une pensée plus rapide, fluide et multitâche, capable d'expérimenter et d'explorer davantage de possibilités. Mais tout doit rester équilibré, car une pensée trop rapide, et donc parfois plus superficielle, ne doit pas totalement remplacer la pensée plus traditionnelle, lente, linéaire, comme celle de la littérature. En effet, cette dernière favorise les capacités d'analyse, de distanciation et de synthèse.

L'école doit donc enseigner à combiner les deux formes d'intelligence, afin d'aider les élèves à s'intégrer au mieux dans la réalité contemporaine. Apprendre en interagissant avec des écrans, oui, mais sans oublier de lire Balzac et Zola.

A lire ailleurs