Accueil > Espace Parents > Naissance > Comment choisir le prénom de son enfant (et ne pas se rater)

Comment choisir le prénom de son enfant (et ne pas se rater)

À la naissance de votre enfant, la première des nombreuses décisions capitales que vous prendrez pour lui sera de le nommer, avec ce prénom qu'il portera toute sa vie. Un choix qui devra être mûrement réfléchi, pour que votre petit n'ait pas à porter un sobriquet qu'il déteste ou qui lui cause du tort. On vous explique comment ne pas vous rater sur ce choix.

Donner un prénom à un petit être, c'est faire de lui une personne à part entière, qui vivra sa vie, associée à ce choix que vous aurez fait pour lui. Mieux vaut donc ne pas se manquer en lui donnant un prénom difficile à porter, ni même un prénom qui ne vous plaît pas tant que ça. Voici quelques astuces pour faire le meilleur des choix.

Une décision symbolique à mûrir

Choisir le prénom d'un nouveau-né est un acte symbolique, qui vous offre une énorme responsabilité. De ce simple choix, vous ouvrez de nombreuses possibilités de vie à votre enfant, car même si le prénom ne fait pas tout, il peut influer sur le caractère du petit, sur la manière dont il sera perçu par les autres et sur ses interactions sociales. C'est une décision à mûrir, et il est important de ne pas se précipiter.

Mettez à profit les 9 mois qui précèdent la naissance pour peser le pour ou le contre de chaque prénom qui vous attire, en tenant compte de sa sonorité (notamment avec votre nom de famille), des associations qui vont avec le prénom (Loana sera par exemple associé à la starlette de télévision…) et en imaginant le futur adulte avec ce prénom. Ça fonctionne ? Vous êtes sur la bonne voie !

Un choix de couple avant tout

Les futurs parents sont souvent assaillis par des questions comme c'est un garçon ou une fille ? ou encore Vous allez l'appeler comment ?. Et on peut se demander si partager ses envies et ses potentiels choix de prénom est une bonne idée. Oui, si vous désirez avoir quelques réactions différentes face au prénom choisi, mais rappelez-vous que chacun aura un avis sur la question et que les parents restent les seuls décideurs. Si on critique le choix qui vous plaît le plus, ne vous laissez pas déstabiliser.

Au sein du couple, il est important que la décision implique autant le papa que la maman, pour former une harmonie autour du bébé dès le départ, sans qu'un parent ait l'ascendant sur l'autre. Il est possible, pour satisfaire les deux partenaires, d'ajouter un deuxième voire un troisième prénom à l'enfant.

Piochez dans vos origines

Si vous êtes en manque d'inspiration et que vous ne désirez pas piocher dans le calendrier ni avoir recours à un livre des prénoms, pourquoi ne pas simplement puiser dans vos familles et dans leurs origines. Vos racines pourraient être une source riche de prénoms originaux ou oubliés qui méritent de refaire surface, et vous pourriez même trouver le moyen de rendre hommage à un grand-père italien, une grand-mère marocaine, un ancêtre vietnamien, en creusant dans votre arbre généalogique.

C'est une jolie façon d'inscrire l'enfant dans une optique d'ouverture sur le monde, en lui offrant un prénom qui ne fait pas forcément partie de l'ADN du pays dans lequel il naît et il grandira, tout en le liant à la culture de vos parents.

Mises en garde sur le choix du prénom

Il y a certaines tentations auxquelles il vaut mieux ne pas céder, quand on nomme son enfant. Tout d'abord, attention aux effets de mode, souvent liés à un film ou à une série qui marque une époque mais qui pourrait bien être difficile à porter dans quelques années. Les petites Daenerys nées pendant l'engouement pour "Game of Thrones" et les Hermione enfantées par les fans de "Harry Potter" n'auront de cesse, durant leur existence, d'expliquer la signification de leur prénom, ce qui peut être ennuyeux.

Méfier-vous également de l'engouement pour certains prénoms, pour ne pas appeler votre bébé de la même manière que tous les parents de la génération, sous peine de lui offrir un prénom banal au possible. Pour info, en 2020, les 10 prénoms les plus donnés en France sont Gabriel, Raphaël, Louis, Léo, Lucas, Arthur, Adam, Hugo, Jules et Maël pour les garçons ; Emma, Jade, Louise, Alice, Chloé, Lina, Rose, Léa, Anna et Mila pour les filles.

Ne tombez pas dans l'excès inverse en recherchant l'originalité à tout prix, avec des prénoms complètement inventés façon modèles de voiture : ils sont souvent difficiles à écrire ou à mémoriser. Enfin, pensez à la signification du prénom choisi, qui pourrait être liée à un fait religieux sans que vous ne le souhaitiez, ou pire à un "gros mot" dans une langue étrangère.

Optez donc pour le prénom qui vous plaît, qui sonne bien avec votre nom de famille et que vous n'avez aucun mal à imaginer sur l'adulte que deviendra votre enfant. En suivant ces conseils, vous donnerez à votre bébé un prénom qu'il sera fier de porter en grandissant.

A lire ailleurs