Accueil > Espace Parents > Société > 6 conseils pour se lancer dans le babysitting

6 conseils pour se lancer dans le babysitting

En fin d'adolescence, il est fréquent de souhaiter trouver un job pour gagner un peu d'argent et occuper son temps libre. Parmi les solutions populaires pour y parvenir figure le babysitting. Mais comment se lancer ? Voici 6 conseils qui vont vous aider à mettre tous les atouts de votre côté pour trouver la famille idéale.

Beaucoup d'adolescents et de jeunes adultes souhaitent faire du babysitting. C'est un petit boulot qui peut se révéler agréable tout en étant lucratif. Parfait pour se faire de l'argent de poche ou financer un projet. Mais on ne sait pas toujours comment se lancer. Faut-il des aptitudes particulières ? Comment trouver des enfants à garder ? Comment plaire aux parents ? Pour aider les babysitters débutants, voici 6 conseils afin de bien commencer.

Préambule : l'aspect légal

Tout d'abord, il convient de poser le cadre légal du babysitting à Paris ou en province. La garde "amicale" d'enfants de voisins ou d'amis est régulièrement pratiquée, le billet passant d'une main à l'autre en fin de soirée. Mais le babysitting est un travail comme un autre et doit être encadré. Ne serait-ce que pour des raisons évidentes de sécurité. En effet, lorsque tout se passe bien, on n'y pense pas. Mais lorsque survient un incident ou un désaccord, si les choses ne sont pas cadrées, c'est la panique !

Sachez donc que pour être babysitter, il faut réunir les conditions suivantes :

Une fois ces conditions réunies, vous pouvez vous lancer dans l'aventure !

1. Être dans les règles

Notre premier conseil sera donc en relation avec la loi. N'acceptez pas de faire du babysitting en étant dans l'illégalité. S'occuper d'enfants en l'absence des parents est une lourde responsabilité. Exigez un contrat de travail. En étant déclaré, vous disposez d'une couverture sociale. Et vous êtes couvert en cas de problèmes, qu'il s'agisse d'un accident ou d'un litige avec les parents. Cela orientera dès le départ votre mode de prospection. Notez que vous devrez souscrire une assurance responsabilité civile pour garde d'enfant. C'est indispensable, un accident est si vite arrivé ! Vous serez par ailleurs juridiquement couvert.

2. Définir à l'avance ce que l'on souhaite faire

Effectuer du babysitting, oui, mais de quelle façon ? La première chose à faire avant de vous mettre en quête d'une famille cherchant à faire garder ses enfants, c'est d'être clair avec vous-même. Pour cela, posez-vous les bonnes questions :

À la suite de quoi, vous pourrez rédiger un CV attractif et honnête. C'est après cela seulement que vous serez en mesure de prospecter et choisir les sorties d'école, le babysitting le soir, la garde occasionnelle ou régulière…

le bain

3. Rechercher un emploi de manière efficace

N'attendez pas que cela vienne vers vous ! Et ne vous contentez pas non plus de consulter les petites annonces. Vous avez défini ce que vous souhaitez trouver comme poste, orientez vos recherches en conséquence. Il existe de nombreuses plateformes internet de mise en relation parents/babysitter. N'hésitez pas à vous en servir. Vous pouvez par ailleurs déposer votre candidature auprès d'une agence de babysitting.

4. Bien connaître les enfants

Il est indispensable de connaître les enfants et les aimer pour pouvoir s'en occuper, cela semble logique. Dans tous les cas, soyez absolument calé au point de vue de la sécurité, c'est le minimum totalement indispensable. Plus votre bagage sera important et cohérent, plus vous inspirerez confiance aux parents pour vous sélectionner. Et plus vous aurez de chances de trouver un emploi… tout en sachant ensuite gérer la situation avec les enfants qui vous seront confiés. Pour cette raison, être issu d'une famille dans laquelle vous avez dû vous occuper de votre propre fratrie est déjà un atout. Ensuite, toute autre formation ou expérience sera la bienvenue.

5. Se former

Tous les diplômes et toutes les expériences augmenteront votre employabilité. Ce peuvent être :

Certaines agences exigent un diplôme dans le domaine de la Petite Enfance pour intervenir auprès d'enfants de plus de 3 ans : CAP AEPE, Auxiliaire de puériculture, Éducateur de Jeunes Enfants, etc. Si vous en avez l'occasion, n'hésitez donc pas à vous lancer dans un cursus de formation.

6. Soignez le premier contact avec votre futur employeur

Il est important que le "courant passe" entre vous et les parents qui vous confieront leurs bambins. C'est également vrai pour les enfants. Lors de votre premier appel téléphonique, soyez aimable, poli, souriant (cela se "voit" au téléphone). Sachez être rassurant et mettre les parents en confiance.

Au moment de la rencontre, soyez ponctuel ! Soignez votre présentation en étant sobre et bien habillé, sans être guindé. N'ayez en aucun cas l'air négligé. Souriez et soyez à l'écoute. Apportez une surprise aux enfants pour faire connaissance plus facilement.

Ensuite ? Soyez professionnel avec les enfants, assurez leur sécurité et sachez répondre à leurs attentes… autant qu'à celles de leurs parents !

A lire ailleurs