Accueil > Espace Parents > Naissance > Arrivée d'un nouvel enfant : préparez les autres !

Arrivée d'un nouvel enfant : préparez les autres !

Une famille qui s'apprête à s'agrandir, c'est une dynamique qui change. Une évolution parfois difficile à appréhender pour les autres enfants. Passer du petit dernier au grand, voir ses parents moins disponibles, autant de changements majeurs qu'il convient de préparer au mieux, avant et après l'arrivée de bébé.

L'arrivée d'un petit frère ou d'une petite sœur est toujours un événement pour un enfant. Mais pour que ce changement se passe aux mieux, l'enfant doit y avoir été pleinement préparé. De l'annonce de la grossesse aux préparatifs en passant par des explications de rigueur, petit tour d'horizon des étapes à respecter pour une famille plus nombreuse mais tout aussi heureuse.

Annoncer la nouvelle

Première étape avant l'arrivée d'un enfant : l'annonce de la grossesse. Si ce moment est important, nul besoin de se mettre la pression ou de redouter l'instant pour autant. Selon l'âge des enfants et l'envie des parents, dévoiler cette nouvelle pourra se faire à différentes étapes : au tout début de la grossesse ou dès que le ventre de maman commence à s'arrondir par exemple.

Quoiqu'il en soit, il est toujours préférable d'annoncer la nouvelle en premier aux enfants. L'entourage familial ou amical pourrait ainsi le faire à votre place par mégarde. Un moment "volé" qui gâcherait la surprise. Vient alors la question du comment. Comment le dire ? On peut l'annoncer de façon originale et créative en organisant un petit jeu : puzzle, chasse au trésor, quiz renfermant la surprise. Une méthode appropriée lorsque les enfants réclament déjà à cor et à cri un petit frère ou une petite sœur.

Autre possibilité, réunir la famille et le faire de façon plus formelle, avec pourquoi pas la photo de l'échographie à portée de main. Cette méthode est sans doute plus adaptée aux ados et pré-ados. L'important reste de choisir l'endroit et le moment propice. Du calme et du temps pour en discuter, voilà ainsi deux éléments essentiels avant de se lancer.

Expliquer et rassurer avant l'arrivée de bébé

Qu'ils soient heureux ou sceptiques, les enfants auront sans doute un millier de questions à poser à la suite de cette annonce. Les parents devront bien sûr répondre à leurs interrogations. Mais ils peuvent aussi les devancer en abordant eux-mêmes certains sujets.

Ainsi, il est important d'expliquer ce que l'arrivée d'un bébé implique pour la famille. Moins de temps disponible, des parents plus fatigués, un nouveau statut de grand à appréhender mais aussi des parents toujours aimants et à l'écoute pour tous leurs enfants... L'idée est comme toujours de rassurer et de faciliter la compréhension de l'événement que la famille s'apprête à vivre.

On peut ainsi s'appuyer sur un calendrier en aidant à situer la date de l'accouchement. On le fera alors coïncider avec une date facile à mémoriser : les grandes vacances, Noël ou la date anniversaire d'un proche.

grossesse

Progressivement, on pourra également aider l'enfant à imaginer sa future vie aux côtés de son petit frère ou de sa petite sœur. Le bébé deviendra ainsi très vite un nouvel ami avec lequel jouer, faire des sorties, lire des histoires… Des perspectives réjouissantes à mettre en avant.

Le côté pratique enfin peut être abordé. Comment seront réparties les chambres ? Comment fonctionne un congé paternité et maternité ? Tout cela peut être évoqué.

Impliquer l'enfant dans les préparatifs

Une fois l'annonce et les explications de rigueur faites, vient le temps de préparer l'arrivée de ce nouvel enfant. On choisira ainsi d'impliquer les aînés dans les préparatifs afin qu'il ne se sentent pas exclus. Une bonne façon de les aider à trouver leur place avant même l'arrivée de bébé.

On leur demandera notamment d'imaginer une décoration pour la chambre de l'enfant. Choix des coloris, meubles, jouets, nul doute qu'ils prendront leur rôle d'apprenti-décorateur très à cœur. Même chose côté vêtements où leur participation pourra être requise.

Dernière action symbolique et pas des moindres : l'achat d'un cadeau. L'enfant pourra le remettre en son nom à son petit frère ou à sa petite sœur. Une façon d'aider à tisser du lien dès la naissance. Et pour qu'il n'y ait pas de jaloux, les aînés pourront eux aussi se voir offrir un cadeau pour célébrer l'événement.

A lire ailleurs