Accueil > Espace Parents > Loisirs > Comment donner à son enfant l'envie de faire du sport

Comment donner à son enfant l'envie de faire du sport

Le sport est essentiel pour rester en bonne santé le plus longtemps possible, et les bonnes habitudes se prennent dès le plus jeune âge. En cette époque où les écrans ont envahi le quotidien de nos bambins, leur donner le goût du sport rapidement permet d'éviter une sédentarité dévastatrice, qui entraîne surpoids, troubles cardio-vasculaires et problèmes de croissance. Mais comment faire pour qu'ils aient envie de sortir pour s'adonner à une activité physique ?

Les bienfaits du sport sont nombreux pour les enfants, mais il est parfois compliqué de leur faire comprendre, alors qu'ils préfèrent rester devant la télé ou l'écran de leur console. Voici quelques conseils qui vous aideront à inciter votre progéniture à pratiquer une activité physique, qui l'aidera à dépenser son énergie débordante tout en le maintenant en bonne santé. Avec de la motivation, un peu de ruse et quelques idées astucieuses, vous transformerez votre bambin en petit athlète, pour son bien-être.

Les bienfaits du sport chez l'enfant

Les enfants comme les adultes sont de plus en plus sédentaires, et l'OMS avance les chiffres suivants : en 2017, 23 % des adultes et 81 % des adolescents scolarisés n'étaient pas assez actifs physiquement. Des statistiques alarmantes qui s'accompagnent de recommandations à destination des plus jeunes, qui doivent apprendre dès le plus jeune âge que le sport les aidera à mieux vivre.

Pour un enfant, la pratique d'un sport permet de se défouler, d'évacuer un trop-plein d'énergie et donc de mieux dormir le soir venu. C'est une manière d'apprendre certaines règles sociales – respect, discipline, entraide, diversité pour lutter contre le racisme, partage – et d'augmenter la confiance en soi en même temps que son pouvoir décisionnel.

En matière de santé, le sport permet d'éviter le surpoids, qui pourrait entraîner des problèmes de souffle et des douleurs osseuses, et même gêner la croissance. L'OMS préconise, pour les jeunes de 5 à 17 ans, la pratique quotidienne d'au moins 60 minutes d'une activité physique modérée ou soutenue, pour profiter de ces bénéfices santé. Mais comment faire, si votre enfant ne semble pas particulièrement motivé à pratiquer un sport ?

Laissez-le choisir son sport

S'il ne faut pas le forcer à pratiquer un sport précis, vous ne devriez pas lui laisser le choix quant à l'inscription à l'une des activités sportives proposées près de chez vous.

En début d'année scolaire, consultez les programmes des clubs et associations environnantes et demandez-lui de choisir le sport qui le tente le plus. Cette décision, même si elle ne vous plaît pas totalement ("je veux faire du karaté pour me battre !") doit être respectée.

Le choix n'a rien de définitif et il pourra en changer, l'année d'après par exemple (ou à la fin du trimestre), jusqu'à ce qu'il trouve le sport qui lui correspond. Ne cédez pas trop vite, car vous iriez contre le principe de persévérance propre au sport, mais ne vous braquez pas si l'enfant souhaite passer du judo au football, ou de la natation au tennis. L'important, c'est qu'il bouge suffisamment au cours de sa semaine.

natation

Rendez l'activité ludique

Le sport doit être vu comme un bon moment, pas comme une torture physique, et il convient de rendre l'activité aussi ludique que possible.

Vous pouvez définir un créneau dans la semaine où vous pratiquerez en famille lors d'une balade à vélo, d'un petit match de volley dans la cour, ou bien d'un sport de raquettes, afin d'intégrer le sport dans la routine de vie de votre enfant. Si ce type d'activité devient naturel pour le petit, vous aurez fait un grand pas et vous pouvez être sûr qu'il suivra ce modèle dans sa vie d'adulte.

Pour le stimuler, vous pouvez également inviter ses amis ou ses cousins à jouer avec lui et organiser un match de football, une partie de balle au prisonnier ou des mini-jeux olympiques si vous êtes créatifs. La compétition le motivera et les enfants verront le sport comme un jeu avant tout. Si vous avez un terrain suffisamment grand, vous pourriez même le transformer en véritable parc d'attraction pour que les petits se dépensent sans compter à la moindre occasion !

Si votre enfant est plus solitaire et que vous avez du mal à le faire sortir, utilisez les moyens technologiques mis à votre disposition. Les consoles de jeux les plus récentes – notamment celles de Nintendo – proposent des manettes à détection de mouvements qui permettent de faire du sport virtuellement. S'il manque le côté nature et grand air à cette solution, cela reste une très bonne manière de brûler quelques calories en boxant face à l'écran, en dansant ou en jouant au ping-pong.

À vous de montrer le bon exemple

Les plus jeunes agissent par mimétisme, et si votre petit vous voit faire du sport, cela lui paraîtra naturel d'en faire à son tour. N'est-ce pas là l'occasion de vous remettre à la pratique d'une activité physique ?

Il existe forcément des clubs de sport au sein desquels vous pourrez être actif - ce qui pourrait rendre fier votre bambin - mais aussi des activités multi-âges comme le yoga, le roller ou le vélo, que vous pourrez pratiquer avec un enfant.

Enfin, vous trouverez sûrement de bonnes idées pour faire du sport à la maison de manière amusante. Chez vous, vous pouvez concevoir des "parcours du combattant" avec des obstacles que votre petit devra franchir en rampant, sautant, en courant, et vous n'aurez plus qu'à l'encourager en l'applaudissant ou en passant ses musiques favorites durant l'activité ! À vous de jouer !

A lire ailleurs