Accueil > Espace Parents > Éducation > Comment expliquer le racisme à un enfant ?

Comment expliquer le racisme à un enfant ?

On ne naît pas raciste, on le devient, et les plus jeunes peuvent être exposés à des propos qu'ils ne comprennent pas forcément ou subir des discriminations dues à leur couleur de peau ou à l'aspect de leurs cheveux. Il est essentiel d'en parler au plus vite avec votre enfant, afin de lui expliquer que la différence se célèbre, en lui offrant des clefs pour comprendre le monde qui l'entoure.

Le racisme est un véritable fléau dans la société, comme nous le rappellent hélas tous les jours les médias ou les réseaux sociaux. Les enfants peuvent être rapidement confrontés à des discours haineux et intolérants, qui les amèneront sûrement à se questionner. En tant que parents, votre rôle est de l'aider à comprendre les différences entre les individus, et cela passe par des conversations ou des activités qui lui permettront de saisir les nuances du monde qui l'entoure. On vous livre quelques conseils pour gérer ce sujet sensible.

En parler tôt pour sensibiliser

Dès le plus jeune âge, un enfant sera confronté à la différence : de sexe, de couleur de peau, de niveau social... Et s'il ne l'interprétera pas de la même façon qu'un adulte, il comprendra assez vite que tout le monde n'est pas pareil. Toutefois, il pourrait sans penser à mal rejeter un camarade qui ne lui ressemble pas – pour un accent ou un aspect qu'il ne comprend pas – et il faut rapidement en parler avec lui.

Un enfant n'est pas raciste. Il a ses préférences, parfois inexpliquées, souvent consécutives à des réactions qu'il a vues ou entendues ailleurs (à la télévision, sur internet…), et c'est aux parents de lui expliquer ce qui est acceptable ou non. Plus vous évoquez ce sujet tôt dans la vie de votre bambin, plus vite il comprendra que ses propos peuvent être choquants voire répréhensibles.

Dans le cas où c'est votre enfant qui vous rapporte certains propos à son égard, il faut le rassurer, lui montrer qu'il n'a aucune raison d'être exclu et discriminé, et tenter de lui expliquer pourquoi il provoque ce type de réactions. N'hésitez pas à sensibiliser le corps enseignant à ce problème, afin qu'il mette en place une campagne de lutte contre le racisme pour les plus jeunes.

Parler du racisme à un enfant selon son âge

On ne peut pas aborder un sujet aussi grave que le racisme de la même façon avec un enfant de 5 ans qu'avec un adolescent. Pour les enfants encore en maternelle, le concept de justice est important et il est conseillé d'appuyer sur l'injustice que crée une discrimination. Choisissez vos mots avec soin, en évitant les phrases toutes faites comme "on est tous pareils". Au contraire, expliquez-lui pourquoi il y a des différences de peau, avec des cartes pour lui montrer les différents pays d'origine des autres enfants qu'il peut côtoyer, et célébrer la richesse que peuvent apporter les différences culturelles, avec des exemples culinaires ou musicaux.

Dans la période qui précède l'entrée au collège (dès 11 ans), montrez-vous disponible pour répondre aux questions qu'aura très certainement votre enfant. À cet âge-là, il commence à saisir certains problèmes et vous pourriez être la personne de bons conseils pour éclairer sa lanterne. Avec des exemples concrets de propos racistes et de manipulations d'opinion que vous trouverez facilement sur les réseaux sociaux ou les sites d'actualités, vous lui donnerez les armes pour mieux saisir les dangers tout en l'aidant à se forger sa propre opinion.

À l'adolescence, la parole sera libérée et votre enfant comprendra bien mieux cette notion de racisme. En l'écoutant, en étant attentif à ses discussions entre amis et à ses fréquentations, vous n'aurez aucun mal à avoir une vraie conversation, durant laquelle il vous exposera ses craintes, ses doutes et ses incompréhensions. C'est le moment de montrer les ravages qu'a pu causer (et que cause toujours) le racisme en France et à l'étranger, via des faits historiques importants. Il aura alors des arguments forts pour contrer certains propos racistes.

Enseignez la diversité via des activités pratiques

Si la parole est capitale, il est essentiel d'éveiller l'enfant à la différence dès qu'il est tout petit. Cela passe par la découverte d'autres cultures, qui devraient donner l'envie à votre bambin d'aller vers l'autre, plutôt que de le rejeter.

Emmenez-le dans les musées d'histoires naturelles, qui possèdent souvent des zones consacrées à une civilisation particulière (le Japon, l'Égypte, le Pérou…), pour lui montrer ce qu'ont su bâtir des cultures étrangères à la sienne. Montrez-lui des films qui abordent le sujet et optez pour des livres éducatifs qui mettent en avant la mixité. Enfin, voyagez autant que possible, car c'est bien la meilleure façon de célébrer la différence !

Terminons en rappelant que les enfants agissent par mimétisme et qu'avant toute chose, votre comportement et vos déclarations doivent être un exemple pour les plus jeunes.

A lire ailleurs