Accueil > Espace Parents > Santé > 10 idées pour faire manger des légumes à vos enfants

10 idées pour faire manger des légumes à vos enfants

Les enfants ne sont pas vraiment connus pour aimer les légumes et en mettre dans leur assiette équivaut parfois à une déclaration de guerre. Toutefois, ce n'est pas une raison pour capituler, du moins pas avant d'avoir essayé les astuces ci-dessous.

On dit volontiers qu'il faut manger cinq fruits et légumes par jour, surtout quand il s'agit de l'alimentation des enfants. Hélas, pour de nombreux parents, c'est plus facile à dire qu'à faire, les légumes étant souvent la bête noire de nos têtes blondes. Heureusement, il existe quelques astuces pour leur en faire manger, l'air de rien.

1. Faire participer à la préparation des repas

Rien ne vaut les plats faits maison, frais et conviviaux, en particulier si tout le monde a mis la main à la pâte. Cuisiner sera alors non seulement un moment de complicité avec votre enfant, mais ce dernier pourra également voir et comprendre la préparation des légumes. Autre avantage : plus la préparation aura été une aventure pour lui, plus il aura envie de manger ce qu'il aura lui-même concocté.

2. Faire les courses ensemble

S'impliquer en cuisine, c'est bien, s'impliquer plus en amont, dès l'achat des légumes, c'est mieux, surtout si vous faites les courses au marché. C'est pour l'enfant l'occasion de se familiariser avec des aliments que parfois il ne connaît pas bien. Le but est de piquer sa curiosité en lui montrant les différentes variétés de légumes, en l'intéressant à leurs formes et couleurs, etc. Si vous en avez la possibilité, pourquoi aussi ne pas l'emmener dans une ferme ou un potager pour qu'il voie d'où viennent les légumes. Ce faisant, vous l'intéressez à ce qu'il mange et il rechignera alors moins à terminer son assiette.

3. Varier les recettes

Les légumes cuits à la vapeur lassent vite, surtout que contrairement au chocolat ou aux chips, ils n'ont pas de goût particulièrement intéressant pour les enfants. Eh bien, brisez la routine ! Les légumes, ça se prépare aussi en purée, panés, en potage ou même crus. D'ailleurs, saviez-vous que l'on pouvait faire de succulentes chips avec à peu près tous les légumes, et ce, sans qu'ils baignent dans l'huile ? Courgettes, carottes, betteraves, patates douces, il suffit de les couper finement, de les assaisonner, et de les passer 20 minutes au four à 150°C pour avoir de quoi faire un bon goûter sain et succulent. Enfin, s'il faut varier la façon de les préparer, il faut aussi penser à diversifier les légumes dans l'assiette.

4. Jouer avec les formes

Pour donner envie, une assiette doit non seulement être savoureuse, mais être aussi joliment présentée. Cela commence par les couleurs qu'il vaut mieux varier. Vous pouvez par exemple mixer le vert des haricots ou des petits pois avec le rouge de la tomate et l'orange de la carotte. Pensez également à créer une assiette ludique pour donner envie à l'enfant de la finir. Utilisez par exemple des découpeuses en spirale et des emporte-pièces pour donner une forme singulière à vos légumes. Vous pouvez aussi décorer l'assiette de l'enfant avec son personnage préféré pour l'amuser.

5. Préparer ses plats favoris… ou presque

Votre enfant est un inconditionnel de la pizza ? Adaptez-en les recettes pour pouvoir y insérer quelques légumes : des brocolis émiettés, des fonds d'artichauts, des champignons aux herbes aromatiques, les possibilités sont nombreuses. Il préfère les gratins ? Le chou-fleur se marie à merveille avec la béchamel et le fromage. Et s'il aime les burgers, faites-lui donc goûter à un double-cheese dans lequel vous insérerez du concombre ou de l'avocat. Vous l'aurez compris, l‘objectif est de lui faire manger des légumes en se servant de ce qu'il aime comme ambassadeurs. Attention tout de même aux mariages de saveurs et aux légumes au goût prononcé comme le poivron qui se sent de loin.

hamburger aux asperges

6. Profiter des accompagnements

Un peu comme précédemment, vous pouvez aussi songer à accompagner sa viande, son poisson ou même ses frites de légumes présentés de différentes manières. Si votre enfant aime le poulet accompagné d'une sauce crémeuse par exemple, vous pouvez lui en faire une au cresson qui, en plus, relèvera bien cette viande. Vous pouvez également préparer du guacamole et des haricots rouges qui accompagneront à merveille des tortillas pour une soirée tex-mex. Et pourquoi ne pas composer une belle salade de fruits de mer avec crevettes et thon assortis de salade, de tomates en dés et de maïs doux, le tout relevé par un jus de citron ? Laissez parler votre imagination et surtout, laissez-le découvrir son assiette sans lui mettre la pression.

7. Faire appel à ses héros

Astuce vieille comme le monde : faire appel aux personnages préférés des enfants pour les inciter à manger. Par exemple, "Spiderman, lui, termine toujours sa soupe. Il en a besoin pour arrêter les méchants." Vous pouvez également vous aider de ce qu'apportent réellement les légumes : "Les carottes sont très bonnes pour les yeux". Même si ce n'est que partiellement vrai, voilà qui devrait inciter celui qui a peur de porter des lunettes à terminer ses crudités.

8. Le laisser manger avec les mains

Si votre bambin est plus à l'aise ainsi, laissez-le donc utiliser ses doigts pour manger. Vous aurez tout le temps de lui apprendre l'usage de la fourchette une fois qu'il aura pris goût aux légumes. Assurez-vous juste qu'il ait les mains propres avant de passer à table. Pour lui faciliter la vie dans ce cas précis, pensez également à découper ses légumes en bâtonnets de façon à ce qu'il n'ait aucun mal à les prendre avec ses petits doigts.

9. Montrer l'exemple

Les enfants s'inspirent souvent des grands et aiment les imiter. Cela inclut les parents, mais également toute sa fratrie et tous devront donc montrer l'exemple. Manger avec ses enfants est aussi vivement recommandé, car ils seront ainsi davantage en confiance. De même, en voyant leurs parents déguster les mêmes plats qu'eux, les enfants afficheront moins de réticence à finir leurs assiettes.

10. Ne pas en faire un drame et s'adapter

Surtout, ne perdez pas votre sang-froid si malgré tout, votre enfant demeure réticent face aux légumes. Inutile également de le forcer, ça ne servira qu'à le braquer, voire à l'en dégoûter définitivement. Ce qu'il faut au contraire, c'est l'accompagner et découvrir ses goûts, parfois en même temps que lui. Préférez alors lui cuisiner les légumes qu'il aime ou préparés de la manière qu'il aime.

Enfin, terminons avec une dernière astuce : le goût pour les légumes s'acquiert dès le plus jeune âge. Ainsi, si vous voulez qu'il ne renâcle pas devant ses légumes en grandissant, commencez à habituer votre bébé à en manger dès qu'il est en âge de le faire (à partir de 5 mois, en purée).

A lire ailleurs